BASSE FRÉQUENCE 011 – ATLANTIC RHYTHMS

En 2015, Sean Peoples et Nick Apice décident de former le label Atlantic Rhythms. L’un baigne l’art sonore tandis que l’autre nage au sein de l’art visuel. L’un imagine et l’autre actionne la forme. Deux arts complémentaires donnent naissance à 25 posters différents et 100 cassettes produites. BF011 offre une bribe de beauté expérimentale. Zoom sur le label Atlantic Rhythms & la ville natale de Sean People: Washington DC.

En 2015, Sean Peoples et Nick Apice collaborent ensemble et lancent le label Atlantic Rhythms Records. Basé à Washington DC, le label nous offre une découverte expérimentale, pourvue d’un calme apaisant. La beauté de la beauté se voile derrière quelques synthétiseurs et se dévoile sur les covers, signées Nick Apice. Ce dernier se charge du graphisme unique, présent sur les K7. En effet, l’approche de ce label américain est de travailler sur une sérigraphie et des posters limités qui sont les outils géants du designer. Puis, le poster géant est découpé en mini morceaux, ce qui forme les pochettes des cassettes. Le résultat est un visuel unique, car chaque tape comporte un bout du poster. Alors, le puzzle prend forme.

Le choix concernant les artistes au sein du label n’est autre que ceux du boss Sean Peoples. Sa formation est surprenante. Pendant dix ans, il tient les commandes du label Sockets Records, un label pop-rock-expérimental. L’élève retenant ses leçons passées valide son passage dans la classe supérieure en créant Atlantic Rhythms Records. Devenu apprenti, ce dernier allie parfaitement le jazz, l’expérimental et l’ambient. Les artistes Town, Aarron Laitki, Jack Propane, Curved Light enregistrent au total quatre tapes où la douceur absorbent chacune des bobines.

Washington, territoire marqué par ses rues désertes après 23 heures, ses bâtiments officiels bourrés de touristes, le grand trafic avant 13 heures et après 17 heures, est source d’inspiration pour le jeune label Atlantic Rhythms Records. La vie artistique est bien dissimulée et s’anime à travers le flash, Joe’s Record Paradise, Future Times et 1413R records, deux labels qui sont sources d’inspiration pour Sean Peoples. Atlantic Rhythms, vierge de toute salle, proposera un prochain EP début juin. Un bel air de légèreté accompagne cette playlist conçue pour nos derniers instants hivernaux.

Une réflexion sur “BASSE FRÉQUENCE 011 – ATLANTIC RHYTHMS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s