Basse Fréquence 003: Banlieue Records

Cette semaine, nous sommes partis à la rencontre de Benoit B, fondateur du label Banlieue Records. Loin de la banlieue périphérique du 75, Basse Fréquence a mené l’enquête au cœur de la capitale allemande: Berlin. Zoom sur ce label berlinois tenu par un français.

Suite à son déménagement ver la capitale allemande Benoit B a créé Banlieue Records en 2015. Il faut avouer que Berlin, capitale incontestable de la musique électronique, est une très grande source d’inspiration. Banal, pensons-nous. Loin des stéréotypes, Banlieue Records sème le doute. Le label tape dans le mille et invite des noms plus ou moins communs mais cependant très efficaces. Nous faisons référence à N1L, Dj Overdose, Grey People ou encore Strip Steve sous le nom de 2 High (à lire: BF002: WAXTEFACTS ). Sur Local Business (BR04), la dernière sortie du label, Strip Steve change de binôme. C’est avec Scntst qu’ils enregistrent le morceau 2 High ensemble. Sur cette quatrième sortie, nous pouvons retrouver Gohan, fondateur du label Peur Bleue Records, mais aussi les autres artistes de ce Various Artists dont Tom Dicicco, Tymotica et une fois encore N1L. Nous vous invitons à découvrir cette fraîche découverte, datant du 15 Juillet 2016, via notre playlist soundcloud ci-dessous.

Benoit B se fond parfaitement dans ce beau paysage. Boss de Banlieue Records mais musicien avant tout, l’artiste a sorti deux EP solo sur Banlieue Records. Le premier en 2015, Tough Cheap And Real (BR01) et le second, Electropolis (BR03), en mai dernier. Cette house mélodieuse et rythmée est autant inspirée d’Orlando Voorn, DJ Qu, Orgue Electronique, Beau Wanzer ou encore des légendes de la musique électronique comme Derrick May, Gerald Donald ou Juan Atkins. Toutes ces vagues d’inspiration portent leurs fruits car Gohan, ami de longue date pour Benoit B, lui renvoie l’appareil. En effet, Benoit B sortira un EP intitulé Tropico Timelexia sur Peur Bleue Records à la rentrée prochaine.

Les morceaux hybrides, implacables et hallucinogènes, mots d’ordre du label, nous emmènent vers une autre dimension. Nous sommes captivés par leurs flux à la fois aériens et rapides. Par toute cette puissance sonore biaisée, une harmonie se dessine. A l’image de ses mélodies, Benoit B ne s’arrête plus. Entre production et événements, Banlieue Records fait feu de tout bois. La prochaine sortie du label est annoncée pour la mi-septembre. Mathis Ruffing sera à l’honneur car le prochain EP (BR05) lui sera entièrement consacré. D’ici là, laissons-nous nous emporter par l’équilibre des mélodies des quatre EP précédents. Un mélange étonnant, mais très doux, à retrouver en club le 14 Août prochain au Griessmeuehle (à Berlin) pour une nuit Banlieue x LAN. Pour nous, parisiens, il faudra patienter jusqu’au jeudi 6 octobre, pour une soirée spéciale Banlieue Records à la Java. En attendant, Benoit B partage quelques morceaux significatifs et ses récents coups de cœur.

Vous pouvez retrouver des morceaux des quatre EPs sur la playlist de BF003:

Retrouvez cet article sur Phonographe Corp

Un avis sur “Basse Fréquence 003: Banlieue Records

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s